45) MAGNÉSIUM ET LASER SOLAIRE POUR PRODUIRE DE L’HYDROGÈNE

Magnésium et Laser solaire pour hydrogène du Tokyo Institute of Technology

 

 

 

Prof.Takashi Yabe

 

 

Le magnésium (Mg) est le troisième métal le plus présent sur Terre, derrière l'aluminium et le fer. C'est aussi le troisième composant des sels dissous dans l'eau de mer. Les océans en contiennent environ 1800 milliards de tonnes, ce qui représente l'équivalent de la consommation énergétique mondiale actuelle pendant 300.000 ans. D'autant plus que le professeur Takashi YABE et son équipe du Tokyo Institute of Technology (TIT) démontrent que le cycle d'oxydation et de réduction du magnésium suffit en lui même pour produire de l'hydrogène sans nouvel apport de magnésium, seulement avec de l'eau et l'énergie du soleil.

 

Pour produire du magnésium à partir d'oxyde de magnésium, une température très élevé de 1 100 °C est nécessaire. Le professeur Takashi YABE et son équipe démontre une technique d'oxydation du magnésium au contacte de l'eau pour produire de l'hydrogène et ensuite utiliser un laser solaire pour réduire l'oxyde de magnésium(MgO) en magnésium, prés pour reproduire de l'hydrogène.

 

Laser mobile

Le magnésium raffiné, une source d'énergie inexploitée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laser fixe

sunlightlaser.png

 

 

 

 

Fonctionnement:


 

Tokyo-Institute-of-Technology-2.png

V.O en Japonais

 

 

Tokyo-Institute-of-Technology-3.png

Version de l'ambassade Française au JAPON

 

La production d'hydrogène consiste à mélanger des granules de magnésium avec de l'eau, pour créer une réaction exothermique, produisant à la fois de la chaleur et de l'hydrogène.

Les résidus générés sont de l'eau et de l'oxyde de magnésium, qui peuvent être décomposés à nouveau par l'intermédiaire de lentilles de Fresnel de 2 m2, suivant la trajectoire du soleil durant la journée, construites de manière à concentrer la lumière du soleil sur un laser compact pouvant générer un rayon laser allant jusqu'à une puissance de 400 W, dont les faisceaux sont dirigés sur des fibres microscopiques aidant la lumière et la chaleur à se focaliser sur les particules d'oxyde de magnésium à l'intérieur d'une chambre à vide pour constituer du magnésium.

 

Soit le cycle d'oxydation du magnésium avec l'eau pour produire de l'hydrogène et après utiliser le laser solaire pour la réduction de l'oxyde et reproduire du magnésium, est un cycle pouvant être répété tant qu'il y a du soleil.

 

Cycle.jpg

 

main.png

www.mech.titech.ac.jp

12 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site